Nos projets

L’ADRASEC CÔTE D’IVOIRE prépare actuellement, en collaboration avec les autorités désignées, des projets de convention :

– avec l’Office National de Protection Civile (O.N.P.C.)

– avec l’Agence Nationale de l’Aviation Civile de Côte d’Ivoire (A.N.A.C. C.I.) et  avec l’Armée de l’air ivoirienne, dans le cadre du « S.A.R. » (Search And Rescue), à savoir la recherche de balises de détresse en cas de crash d’aéronefs ou de recherche de navires en perdition (Plans SATER et SAMAR)

– avec le Groupement des Sapeurs Pompiers Militaires (G.S.P.M.)  de Côte d’Ivoire .

La création de l’ADRASEC RCI

L’ADRASEC CÔTE D’IVOIRE s’est donnée, entre autres buts, de réunir des personnes physiques radioamateurs, écouteurs, sauveteurs, instructeurs, plongeurs, techniciens de sécurité, etc. désireux, dans le cadre de leur compétence, d’apporter leur concours aux actions menées par la Protection et Sécurité Civile, sur sa demande explicite et sous son autorité.

En ça, L’ADRASEC CÔTE D’IVOIRE a su s’entourer des meilleurs experts, n’hésitant pas à demander la coopération de radioamateurs et techniciens d’autre pays Africain, mais aussi de France, et notamment en bénéficiant d’un lien privilégié avec le radioclub internationalement connu, F6KOP, de la ville de Provins (Seine et Marne – FRANCE).

L’Assemblée Générale Constitutive de l’Association pour le Développement du Radio Amateurisme dans la Sécurité Civile s’est déroulée à Abidjan  le 2 décembre 2015, après avoir acquis la certitude que cette toute nouvelle structure pouvait apporter « quelque chose » au pays.

L’ADRASEC CÔTE D’IVOIRE représente un groupement d’une quinzaine de radioamateurs dûment licenciés et spécialisés dans la recherche de balises de détresse et dans les transmissions radio dans l’urgence. Référencée par les instances internationales telles l’I.U.T. ou l’I.A.R.U. R1, l’ADRASEC CÔTE D’IVOIRE obtient son agréement.

Agréée le 12 janvier 2017 par le Ministère de l’Intérieur sous la référence  002/MEMIS/DGAT/DAG/SDVA, l’ADRASEC CÔTE D’IVOIRE est intégrée dans un Réseau d’Urgence International francophone regroupant près d’une trentaine de pays et DOM/TOM français. Ce réseau radio HF est en liaison directe avec des opérateurs de la FNRASEC émettant depuis le Centre Opérationnel de Gestion Interministérielle des Crises (C.O.G.I.C.) situé dans les locaux du Ministère de l’Intérieur à Paris.  Spécialisés dans les « Emmergency Communications », les opérateurs sont réquisitionnés par les autorités lors de catastrophes ne permettant plus les communications téléphoniques habituelles.